jump to navigation

Les villas d’Asie juin 24, 2008

Posted by restolausanne in 1.
Tags:
1 comment so far

Port d’Ouchy

Ajourd’hui c’est jour de foot, dans ma tete en tout cas. Un bon ½ finale Allemagne-Turquie s’annonce sympathique. Mon intention est d’aller voir l’autre ½ finale Espagne-Russie dans un bar à tapas pour m’imprégner dans l’ambiance ibérique. Du coup, avant la finale , il ne me reste plus que le match de ce soir pour tester de l’UBS Arena.

Bien motivé, je me met en route vers le bus, zappant au passage mon petit jogging du soir. Sur le chemin, je ne vois pas trop de gens entassé dans les bars et encore moins de TV allumée. Le doute m’envahit. Idem en passant devant le MGM , bar pres du lac ou l’on peut mater les matchs. Quoi se passe t’il ? La populace se désinteresse t’elle totalement du football ? La révolution est en marche?

En arrivant devant le stade (vide) , j’ai tout compris. J’ai alors feinté mon esprit en dirigeant mon corps de maniere tranquile du coté opposé.

Quel loose! Le match est donc le lendemain. Soit désormais profitons de l’instant. Il fait beau je suis au bord d’un des plus beaux lacs d’Europe, c’est cool! Je repere alors vite ma proie gastronomique du soir. Un resto chinois planté devant le port de plaisance : ca sent l’attrape touriste. Pas grave tentons tout de meme.

Je m’installe sur la terrasse qui court le long du resto. Avec le plancher en bois et le port au fond, ca fait grave américain. Le serveur est tres sympathique et attentioné. Le mobilier plutot soigné et sobre. A l’intérieur, c’est moins la fete. On retrouve la les traditionnelles couleurs flashy, les ecriteaux clichés et les fleurs artificielles, apanages de tout bon resto toytoy. La vue est plus que splendide. Prend ca :

Tout se passe bien, la bouffe est bonne. Seule anicroche, les vieux de la table de derriere. Pourtant, ils s’étaient si bien tenu pendant tout le repos. Et voila, que pour le desser , ils commencent à parler d’étrangers, de nationalités.Vous avez remarqué que ca se passe souvent comme ca ? C’est souvent au dessert que ce genre de sujet est lancé; comme si l’esprit se sentait obligé de suivre la panse gavée et inutilisable. En plus, ils sortent des conneries du genre, s’il y a plein d’étrangers c’est la faute à la mondialisation. Et ben putain, on va aller loin avec ca! Heureusement, que c’est pas eux l’avenir de la nation.

Entrée : Salade de papaye verte

C’était marqué 1 piment sur le menu et ca chauffe bien la bouche. J’aimerais pas tenter le 3 petits piments. C’est bon, plein de saveurs originales. Ce que je pensais etre des nouilles s’avere etre de la papaye. Enfin, j’espere. Ca a pas énorme de gout et je ne peux comparer car j’ai jamais gouté. D’ou le fameux: Je peux gouter?

Plat : Potée aux légumes et curry

Pas mal , servi avec des tofus. La sauce curry est bonne. Les légumes sont inégaux , certains completement decongelés , d’autre plus frais.

La Bodega mai 20, 2008

Posted by restolausanne in 1.
Tags:
add a comment

Rue du Grand St Jean

Une particularité de Lausanne (de la Suisse en générale?) , c’est que les enseignes qui sont classées ne peuvent pas changer la devanture. Par exemple, il y a le café des philosophes qui est desormais un restaurant à cocktail mexicain ! Et bien la Bodéga c’est pareil . Sur la facade est inscrit "Aux 3 tonneaux" mais en fait c’est un restaurant thailandais.

Plus exactement , bar et restaurant thailandais, tenu par un patron suisse, c’est pas rassurant. Je suis de nouveau avec Rodolphe. On se fait une petite bouffe sympa, suivi d’une biere au brasseur et d’une vue à la cathédrale.

Soupe au lait de coco, poulet et champi

C’est un peu trop aigre mais l’ensemble passe bien. La soupe au coco ca passe toujours bien.

Assortiment de légume : Soja, tofu, pois gourmand …

Pas mauvais, ca sent le decongelé

Prix : 27 FCH

Ha Long mai 19, 2008

Posted by restolausanne in Non classé.
Tags:
add a comment

Rue Chaucrau

Lundi soir : La courte nuit n’a pas aidé la journée à se passer en douceur. Du coup, apres le petit jogging , le premier resto venu sera le bon. Heureusement que je suis pas exigeant me suis je dis en entrant. L’endroit doit faire 3 fois la taille de ma chambre d’hotel. C’est tout blanc, tout brillant , les estampes sont aux murs et les fleurs sont artificielle. On se croirait dans le croisière s’amuse sur le Mékong. Ce qui contribue à l’atmosphère bizarre du resto , c’est que la cuisine est en dessous et il n’y a pas d’autre ouverte vers une piece ou l’exterieur. L’établissement est tenu par un couple de petit vieux qui serait deja à la retraite en France. La dame au service et monsieur au fourneau. Ca donne un coté chaleureux et le banquette en matière bien molle me fait me sentir à l’aise. Heureusement car niveau mangeur c’est pas la joie. Un quinqua tout seul, bientot rejoins par un autre homme dont je me suis longuement demandé si c’etait son frere ou son mec. De l’autre coté un autre quinqua en cravate, viens de finir de manger , il a torché la bouteille de blanc. Mais bon il partira en laissant un peu dans son verre parceque sinon ca fait alcoolique. Il a le regard vide, seul, un peu blasé. Un magnifique exemple à ne pas suivre, un hymne pour ne pas tomber de la facilité.


Salade Vietnamienne

Poulet, crevette, cacahuete,soja : la classique mais efficace

Soupe au crevette piquante

Assez relevé, plein de saveur inhabituelle (oignon grillé, citronnelle, coriandre)


La petite intention qui fait plaisir: la serviette pour se rincer les doigts.

Prix : 22 FCH

Le Hao Sem avril 14, 2008

Posted by restolausanne in Non classé.
Tags:
add a comment
Rue du Pré marché

 

Restaurant de quartier sans luxe. La déco est très chargée, les morceaux de bambous et les idéogrammes rappellent que nous sommes dans un resto asiatique. Devant moi il y a un couple de vieille dont une qui insiste pour payer jusqu’à pousser un petit cri qui immobilise l’autre. En diagonale, un couple de jeunes femmes qui sont à égales proportion de chance étudiantes, artiste, gouine ou graphiste. Peut être tout à la fois, certainement aucun des quatre. La vieille qui a payée commente la une du journal gratuit local. « C’est les jeunes le jeudi soir, ils boivent tout d un coup et ils sont sonnés, au lieu de boire de temps en temps ». A ma droite, un trio d hommes discutent autour d un guéridon. Ils sont tellement proches qu’on dirait qu’ils fomentent une grève surprise à l usine Nestlé du coin. Le plus jeune, la trentaine à lunettes, semblent être le leader politique. Il se lance dans une périlleuse comparaison entre juif et nazis. Les communistes de Suisse doivent être aussi engagés que des socialistes en goguette.

 

Entrée : Crêpe vietnamien au soya bean. Unique d’après la serveuse, on les trouve rarement à Lausanne. Plutôt bon et assez original. Déco à revoir.

 

 

 

Plat : Salade complète au bœuf. Rien d exceptionnel mais bon. La coriandre permet de se souvenir qu’on est dans un resto asiatique.

 

 

 

Dessert : Salade exotique. Exactement ce qu’on peut attendre de genre de plat. Litchis, le truc jaune doit être de la mangue, aucune idée de ce que peut être le 3eme fruit blanc limite translucide.

 

Prix : 35 FCH

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.